22 janvier 2017

A livre ouvert, William Boyd

Une fresque gigantesque, passionnante, qui capte dès les premières lignes. Quelque 500 pages foisonnantes où se bousculent les adjectifs: génial, jouissif! L'histoire? Né d'une mère uruguayenne et d’un père anglais, l’écrivain et critique Logan Mountstuart (1906-1991), héros du huitième roman de William Boyd, est, à en croire son géniteur, un curieux personnage dont la réussite a consisté à se trouver là où il le fallait quand il le fallait durant la majeure partie du XXe siècle. Collégien précoce, dévoré d’ambition à Oxford, il... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 11:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 janvier 2017

Les vies multiples d'Amory Clay, William Boyd

Il est des auteurs avec lesquels les rendez-vous se révèlent tardifs. Bien des romans de William Boyd sont passés entre mes mains sans déclencher la moindre émotion jusqu'à ce qu'un hasard heureux me confie "Les vies multiples d'Amory Clay". Et là, le choc. Quel roman! Passionnant, intelligent... Quelque 547 pages de pur bonheur. Un portrait du XXème siècle sous l'égide d'une ode à la liberté de la femme... Et quelle femme! C'est donc l'histoire d'Amory Clay que conte le romancier. Née en 1908, partie de "sa propre main" en 1983.... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 09:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,