16 janvier 2012

Richard Wright, Black Boy

Dans mes pérégrinations au coeur de la littérature américaine, j'avais toujours reporté l'heure d'aborder Richard Wright. Sans doute une certaine réticence face au sujet. Probablement une crainte de ce qu'on pouvait y décrire - une violence raciale brute, sauvage- sans atermoiement de bons sentiments visant à ménager le lecteur. Mais là, j'ai dépassé mes préjugés en poussant la porte de son univers et directement par la face sud, la plus abrupte, sans aspérité: Black Boy. Roman autobiographique sans concession. Un choc! Dès les... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 12:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,