09 juin 2016

Middelmarch, George Eliot

Middlemarch (1871-1872) est sans doute le plus beau roman de George Eliot, en tout cas son roman le plus complet (le sixième sur sept).  Deux intrigues sentimentales principales, l'histoire des deux mariages de Dorothea et le mariage malheureux de Lydgate, jeune médecin ambitieux, avec la vulgaire Rosamond Vincy, se détachent sur un fond foisonnant de personnages et d'événements, d'épisodes intéressants, amusants, émouvants. Un des charmes de George Eliot est dans cette surabondance de détails.  En préface de l'édition... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 23:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 septembre 2015

Mes amis, Emmanuel Bove

Magnifique (re)découverte lors du "Benoît Poelvoorde "L'intime Festival" 2015, "Mes amis" se révèle une perle d'humour, de causticité, d'amour et de lucidité. Plongez dans ce grand roman publié en 1924... *Il y a des personnages littéraires assez forts pour devenir des prototypes d’un trait de caractère humain (Harpagon et l’avarice, Rastignac et l’arrivisme, Oblomov et la paresse…). Et puis, plus subtilement, il y a des personnages qui, sans nous résumer, rassemblent avec une perspicacité frappante plusieurs de nos traits. ... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 09:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 novembre 2014

Oblomov, Gontcharov

Voilà un original! Un pas comme les autres, un farfelu, un excentrique, d'un genre particulier... Un oisif. Un de ceux qui pensent que la position allongée demeure la plus propice à la réflexion. Un homme qui érige la paresse au rang d'idéal .  Oblomov ? Aussi emblématique en Russie que Don Juan, Don Quichotte ou Faust pour le reste du monde, ce mythe à même inspiré un néologisme : l’oblomovisme. Une manière d’être, de penser, d’imaginer et surtout de patienter. En un mot, une manière slave de vivre. Oblomov, dans le... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 10:58 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 août 2014

Les cerfs-Volants, Romain Gary

Un bonheur. Merveilleux. On touche au sublime dans ce dernier roman de Romain Gary, sans doute le plus abouti. Roman absolu guidé par une plume crystalline, limpide, étincelante. Gary livre, avec les "Cerfs-Volants", un ultime message d'espoir avant de disparaître peu de temps plus tard. L'histoire? Celle d'un amour fou! mais contrarié par la grande histoire... entre Lila, jeune aristocrate polonaise, et Ludo, garçon normand doté d'une fabuleuse mémoire. Entre le normand de Cléry et la polonaise de grande famille, une relation... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 18:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 juillet 2014

La soirée de Mrs Dalloway, Virginia Woolf

Sept petites nouvelles dont chacune se révèle une prouesse narrative. Sept pepites. Sept histoires qui complètent le projet de Mrs Dalloway. Comme un supplément d'âme à ce roman qui, quelque part, a révolutionné la littérature. Autant de variations où Virginia Woolf se dévoile en créature sauvage et contrôlée. Sept récits subtils, précieux comme des perles. Un "couloir" menant  de "Mrs Dalloway" à "Vers le phare" où l'on croise des invités ignorés. Et l'auteure d'orchestrer entre eux des rencontres subtilement dissonantes,... [Lire la suite]
24 mars 2014

Les jumeaux de Black Hill, Bruce Chatwin

Bon, là, il s'agit d'un grand livre, un beau livre, autant le dire de suite, un chef-d'œuvre! *Ils sont nés à quelques minutes d’intervalle au beau milieu du premier été du vingtième siècle. L’un s’appelle Lewis, l’autre Benjamin, deux vrais jumeaux que leur mère, seule, peut distinguer l’un de l’autre. Eux-mêmes s’y trompent parfois, au point que Benjamin, se regardant dans une glace, ait cru y reconnaître Lewis et que Lewis entendant l’écho de sa voix pensait que son frère l’appelait. Quatre-vingts années durant ils vont ainsi... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 19:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,