16 octobre 2015

Chantiers, Marie-Hélène Lafon

Décidemment, Marie-Hélène Lafon se révèle une orfèvre de la langue. Qu'elle dissèque l'intime de "Joseph" ou qu'elle conte les petits riens, sa plume demeure savoureuse, cristalline, grâcieuse dans la pudeur. En chorégraphe de ses souvenirs, elle se raconte dans son nouvel opus "Chantiers" qui s'articule autour d'un Eden fondateur: La grammaire! "La grammaire commence avec le déchiffrement du monde, à l'école primaire; elle met de l'ordre et donne forme, elle rassure, elle fait barrage contre la menace, toutes les menaces;... [Lire la suite]

14 octobre 2015

Une forêt d'arbres creux, Antoine Choplin

"Quand il regarde les deux arbres, il pense à tous les arbres du monde. Il songe à leur constance, qu'ils soient d'ici ou de là-bas, du dehors ou du dedans. Il se dit : vois comme ils traversent les jours sombres avec cette élégance inaltérée, ce semblable ressort vital." Nous sommes à Terezin, une ville ghetto où l'on enfermait, durant la seconde guerre, scientifiques, architectes, ingénieurs... toute personne d'origine juive susceptible d'être utile au Reich. L'endroit est une vitrine. De celle qu'on présente aux visiteurs de la... [Lire la suite]
26 septembre 2015

On reconnaît le bonheur au bruit qu'il fait en s'en allant, Marie Griessinger

Bien sûr, il y a la maladie, celle à corps de Lewy. Mais c'est avant tout un roman d'amour qui conte l'histoire merveilleuse d'un homme et d'une femme: "Ils semblent qu'ils aient perdu toute objectivité l'un pour l'autre, qu'ils traversent l'existence comme un seul être". Et Marie Griessinger de réconcilier Platon et l'Androgyne. Son père, l'océanographe, l'Algérois à la peau salée, débarqué en 1969 à Tiputa, Polynésie Française, "était parti au bout du monde et y avait retrouvé ses racines", Elle. Elle, l'institutrice, l'Oranaise,... [Lire la suite]
02 septembre 2015

Neverhome, Laird Hunt

Avec son allure US de l'Indiana, ses bottes à boucles, sa chemise en jean's ouverte sur un torse puissant et dont les pans se meurent sur un pantalon de la même toile, Laird Hunt s'inscrit tant comme un disciple de Richard Ford (observateur critique) qu'un enfant de Gary, fasciné par le féminin. Et c'est encore un hommage aux femmes qu'il rend dans "Neverhome". Plongeant au coeur de la guerre de Sécession, il conte l'histoire de Constance, une épouse qui part au front en lieu et place de son époux. "J'étais forte, lui pas, ce fut... [Lire la suite]
14 août 2015

Pourquoi cette puissance..., Françoise Lalande

Enoooorme coup de coeur! L'auteur de "Madame Rimbaud" sait nous séduire, en découvreuse de vie. Et, ainsi revient-elle dans son dernier roman "Pourquoi cette puissance...", explorant le monde des poètes maudits, contant l'incroyable parcours de Germain Nouveau, compagnon d'aventures de Rimbaud. Voilà un homme libre, beatnik avant l'heure, qui parcours les routes d'europe (Paris, Bruxelles, Londres...), ira jusqu'en Orient où il exercera divers métiers, traficotera dans les zones obscures..., avant de revenir dans son village natal... [Lire la suite]
29 juin 2015

Lots of Love, Fitzgerald Scott&Scottie

"À l’époque je ne tolérais pas qu’on me dicte quel livre lire, comment le lire, pour quelle matière scolaire opter, si je devais ou non participer au journal de l’université, avec quelle étudiante partager ma chambre, à quel match de football assister, quoi penser de la guerre d’Espagne […]. Maintenant prêtez bien attention à ce que va dire mon père. Car il donne de précieux conseils dans ses lettres, et je suis convaincue que s’il ne s’était pas agi de mon père, lui que je pouvais à la fois haïr et aimer, j’en aurais tiré un... [Lire la suite]

27 juin 2015

Dites aux loups que je suis chez moi, Carol Rifka Brunt

Un roman sur le début des années sida à New-York. Bouleversant! Nous sommes au milieu des années 1980, aux Etats-Unis. June est une adolescente taciturne, écrasée par une soeur aînée histrionique et des parents aussi absents qu'ennuyeux. Depuis sa banlieue triste du New Jersey, elle rêve d'art et de son oncle Finn, un peintre new-yorkais reconnu. Mais Finn est très affaibli et meurt bientôt de cette maladie qu'on n'évoque qu'à demi-mot, le sida. Inconsolable, la jeune fille se lie d'amitié avec un homme étrange, Toby, qui se... [Lire la suite]
19 avril 2015

Les saisons de la nuit, Colum McCann

Le roman qui a révélé Colum McCann. Une superbe évocation de New York tout au long du XXe siècle. Une plongée dans le ventre de la ville. Un hommage aux parias, aux abandonnés,...Une totale réussite! New York, 1916. Des terrassiers creusent les tunnels du métro sous l'East River. Des noirs, comme Nathan Walker, venu de sa Géorgie natale, des Italiens, des Polonais, des Irlandais... Pendant les dures heures de labeur dans les entrailles de la terre, une solidarité totale règne entre eux. Mais, à la surface, chacun garde ses... [Lire la suite]
06 avril 2015

Rebecca, Daphné du Maurier

Sous la plume d'Anouk Neuhoff, voici une nouvelle traduction de Rebecca. Paru pour la première fois en France en 1940, le livre est ici présenté dans une version qui restitue toute la puissance évocatrice du texte originel et en révèle tant la noirceur que la complexité dramatiques... A redécouvrir d'urgence !!! Une longue allée serpente entre des arbres centenaires, la brume  s’accroche aux branches et, tout au bout, entre la mer et les bois sombres, un manoir majestueux : Manderley, le triomphe de Rebecca de... [Lire la suite]
04 avril 2015

Manderley for ever, Tatiana de Rosnay

"Daphné détestait l'idée qu'un jour on puisse dévoiler ses secrets. C'est pourtant ce que j'ai fait. J'espère que de là-haut, elle me pardonne", confie, avec une forme de timidité qu'on ne lui connaît guère, Tatiana de Rosnay... Et certainement Daphné du Maurier de lui répondre "Ce sont nos choix qui définissent ce que nous sommes vraiment; surtout si l'amour en est le guide". Elle qui s'est affranchie des conventions, aimait transgresser, n'aurait en rien blâmé Tatiana. Peut-être même la remercie-t-elle d'avoir enfin éclairé... [Lire la suite]