12 février 2012

La splendeur des âmes, Edith Wharton

Voilà une nouvelle raison de me réjouir: Edith Wharton publiée chez Omnibus! Cinq romans en un volume sous le titre "La splendeur des âmes": Chez les heureux du monde (dont la XXVème s'était déjà fait l'écho le 29 décembre 2011) Les Beaux Mariages Eté Le Temps de l'innocence La Splendeur des Lansing Edith Warthon demeure un modèle. Une femme pour les femmes. Revendiquant sa liberté, s'affichant comme une boucanière dans ce monde new-yorkais trop étriqué et dont elle était issue. Européenne d'adoption – elle passa une... [Lire la suite]

29 décembre 2011

Chez les heureux du monde, Edith Warthon

Aaaaahhhh, Edith Warthon… Femme sublime. D’une élégance rare tant dans l’allure que dans le génie littéraire.« Chez les heureux du monde » demeure l’un des grands romans du début du XXème siècle : l’histoire d’une femme qui combat pour exister. Ainsi, un après-midi de septembre, à la gare de New York, Maître Selden rencontre par hasard Miss Lily Bart ; elle vient de manquer le train qui devait la conduire chez des amis et accepte de prendre une tasse de thé chez l'avocat. C'est l'occasion pour lui de faire une cour... [Lire la suite]
21 décembre 2011

Tc Boyle, les femmes

Avec ses piercings et sa dégaine à la Ravachol, T.C. Boyle cultive vaillamment sa punkitude, ce qui ne l'empêche pas d'être l'éminent professeur d'une université californienne où il dit pratiquer son métier comme un sacerdoce. "Je suis un prédicateur, pour la cause de la littérature", confesse ce romancier de 62 ans qui a grandi dans un milieu ouvrier avant de monter un groupe de rock et de se frotter à l'écriture pour imiter son auteur fétiche, John Cheever. Aujourd'hui installé à Santa Barbara dans une maison dessinée par Frank... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 22:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 décembre 2011

Richard Powers, Le temps où nous chantions

A près de cinquante ans, Richard Powers ressemble toujours à l'étudiant en physique qui, jadis, songeait à devenir chercheur en laboratoire. A moins que ce ne soit à l'ancien élève de violoncelle, de saxophone et de clarinette qui se voyait jouer au sein des grandes formations classiques. Ou bien au programmeur informatique qu'il fut à ses débuts, lorsqu'il revint aux Etats-Unis après une jeunesse passée à Bangkok et une escale aux Pays-Bas, qu'il lui fallut prendre un métier pour gagner sa vie et que l'écriture ne l'avait pas encore,... [Lire la suite]