24 octobre 2015

Les lumières de Central Park, Tom Barbash

Enfant de Raymond Carver et de John Cheever, Tom Barbash, élabore un subtil recueil de nouvelles où se conjuguent humour cinglant et émotion. Célébrant l'art de la concision, l'auteur esquisse, avec un rare sens de l'intensité et de l'empathie, les portraits d'hommes et de femmes tiraillés entre espoir, chagrin,désir et désarroi. Pénétrant l'intimité des couples, l'illusion des apparences, la liberté des moeurs ou le besoin d'exister, l'écrivain se joue des convenances au coeur d'un Manhattan en traveling panorama Treize nouvelles,... [Lire la suite]

07 novembre 2014

La fin de la jalousie, Marcel Proust

Y a vraiment pas de mal à se faire du bien et à 2 euros, en plus! Pourquoi s'en priver... car c'est un réel bonheur que de plonger dans ce petit opuscule Folio qui compile quatre nouvelles reprises sous le titre "La fin de la jalousie". Cent pages de pur plaisir! L'histoire? Profondément épris de la belle Françoise Seaune, Honoré de Tenvres s'émeut sans cesse de cet incroyable amour. Jusqu'au jour où on lui dit qu'elle a la réputation d'être une femme facile. Bouleversé, il découvre brutalement les tourments de la jalousie…... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 13:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 janvier 2013

Olive Kitteridge, Elizabeth Strout

Olive n'est pas une héroïne traditionnelle : c'est une vieille dame, plutôt grosse, plutôt méchante et en tout cas pas très aimable avec son mari Henry et ceux qui la connaissent. Et ceux qui la connaissent, on va les croiser au détour de treize nouvelles servies par un style unique. Treize sonates qui composent un brillante partition concertante... *L'Amérique aime la littérature en Technicolor et les effets de manches, mais ça ne l'a pas empêchée de décerner en 2009 son prix le plus convoité - le Pulitzer - à ce roman où il ne se... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 05:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 décembre 2012

Les deux messieurs de Bruxelles, Eric-Emmanuel Schmitt

  «Quand on est sur le bord de sa tombe, on se retourne pour regarder en arrière, et on se dit : J'ai souffert souvent, je me suis trompé quelques fois : mais j'ai aimé ». Sans doute cette réplique de Musset a-t-elle guidé la plume d’Eric-Emmanuel Schmitt lorsqu’il rédigea les cinq nouvelles qui composent son nouveau recueil « Les deux messieurs de Bruxelles ». Et de l’amour, l’auteur en explore avec brio toutes les arcanes : la volupté, le temps, la passion, la relation amoureuse, filiale, animale,... [Lire la suite]
21 janvier 2012

Le Tapis du salon, Annie Saumont

Petit bijou dans cette rentrée hivernale: la nouvelliste livre un recueil d'orfèvre. Traductrice durant vingt ans, notamment de Salinger, Annie Saumont ne se consacre aujourd’hui qu’à l’écriture et avoue que toutes ses tentatives romanesques ont abouti… à une nouvelle de dix pages. Avec une quinzaine de recueils publiés, dont la plupart couronnés de prestigieux prix littéraires, elle est considérée comme l’une des grandes nouvellistes françaises. Son œuvre, singulière et rayonnante, est appréciée par un très large public,... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 15:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,