01 octobre 2012

Orchidée fixe, Serge Bramly

Extrait:   "Quel âge avait mon grand-père en 1942 ? Il disait tenir les faits de Marcel Duchamp lui-même autant que de son propre père, mon arrière-grand-père Zafrani, et si je buvais ses paroles sur le moment, je me demande avec le recul, aujourd’hui que je reconstitue cette partie de l’histoire, de notre histoire, de mon histoire, pour la coucher noir sur blanc, comment il pouvait se rappeler pareils détails, comment il pouvait connaître les sentiments intimes de Duchamp et les décrire avec un tel luxe de... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 septembre 2012

La vie rêvée d'Ernesto G., Jean-Michel Guenassia

Extrait "Souvent, Joseph s'était demandé s'il était responsable de ce silence ouaté qui s'était installé entre son père et lui ou peut-être l'un comme l'autre étaient-ils incapables de se parler, une forme de barrière affective (de ces mots qui n'arrivent pas à s'échapper, dissimulés derrière des sourires de connivence). On se dit, ces paroles vont blesser ou tout gâcher, on les enferme au fond de soi et, avec les années, on les empile jusqu'à dresser un mur infranchissable." 
02 septembre 2012

L'Amour sans le faire, Serge Joncour

  Extrait "...Tout ça lui revenait comme revient une mélodie quand on se met au piano, une partition qui pour peu qu'on se laisse aller, qu'on se relâche vraiment, mènerait droit vers le sommeil. L'enfance, c'est ce territoire juste là, intact mais parfaitement inatteignable, à moins de fermer un peu les yeux, de s'assoupir dans le parfait coton d'un parfum retrouvé". P.112
Posté par didier debroux à 15:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,